Les dessous de vos serviettes hygiéniques : danger

Outre l’effet mouillé, les débordements, les odeurs de sang en fermentation dans la chaleur des sous-vêtements, les serviettes hygiéniques ne sont pas si chics qu’elles en ont l’air. Que feriez-vous si vous appreniez qu’elles ne vous protègent pas du tout ? Continuerez-vous de rester dans la masse des consommateurs formatés pour Alwaysaux mensonges de la grande distribution ? Ou deviendrez-vous plutôt une Nana bien dans sa culotte ?

 

Le prix de la facilité : solution 1

Je vous l’accorde, les serviettes lavables des années 1920 ont passé leurs heures glorieuses. Toutefois elles conviennent encore à certaines femmes et c’est tant mieux puisqu’elles sont sans danger et surtout elles existent en version améliorée.

Plus besoin d’épingler une grande bande de tissu à une ceinture tel un porte jarretelle anti-désir. Les serviettes hygiéniques jetables apparues dans les années  60 se retrouvent également en version coton dans l’univers bio. Là aussi, il en existe en plusieurs tailles. Elles sont douces, elles sont jolies, elles sont efficaces. Il faudra tout de même veiller à un bon lavage de celles-ci dans des conditions d’hygiène optimum.

Vendues à moins de 25€ et réutilisable plusieurs mois, voici une économie de faite. Il suffit juste d’un brin d’organisation pour le lavage. Et pour les sceptiques, rappelez-vous toutes les fois ou l’on vous a donné ce quelque chose que vous désiriez mais qui vous a beaucoup déçu, voir fait du tord au final. Pour le coup, trop de facilité et de rapidité sont à prendre avec des épingles.

 

Remerciez l’évolution en faisant votre révolution

Si cette première solution ne vous enchante pas, acceptez de voir plus loin qu’un simple plastique chauffant à supporter des heures entre vos jambes. Avant de s’intéresser à la composition même des serviettes, consultons notre logique.

Exercice 1 :Lisez les étiquettes

Conseil limité pour cette fois car la loi n’exige pas encore de spécifier la composition exacte des serviettes hygiéniques.

Exercice 2 : Informez-vous

La connaissance c’est le pouvoir. En cessant de boire au biberon des publicités, vous découvrirez les premières saveurs de la vérité au goût parfois amer mais si libérateur.

Exercice 3 : Expérimentez

Laissez parler votre empirisme féminin en écoutant votre corps qui parle. Certaines réactions telles que des démangeaisons intimes, des allergies au niveau des muqueuses sont des signes directs mais il existe également des signes indirects tels que les mycoses chroniques par exemple.

Exercice 4 : Cherchez

C’est en cherchant que l’on trouve. En élevant son niveau de conscience, il deviendra de plus en plus difficile de se laisser absorber par du pipo. Vous serez plus convaincus en menant votre propre enquête plutôt qu’en recevant tout le temps des bouillies déjà mâchées.

Exercice 6 : Testez

Laissez tremper une serviette hygiénique selon le temps d’utilisation conseillé, soit 5 à 8h et vous observerez probablement que la couleur est devenue trouble d’une part et que de petites matières baignent dans le liquide. Ce sont ces mêmes matières toxiques qui feront peau avec vos muqueuses ultra sensibles et absorbantes durant votre cycle menstruel.

Exercice 5 : Enseignez

Savez-vous que la générosité rend plus intelligent ? En partageant vos connaissances au lieu de les garder égoïstement pour vous, elles créeront un nouveau circuit neuronal dans votre esprit qui :

-vous permettra d’augmenter votre niveau de conscience et d’auto-conviction

-vous facilitera la mise en place de nouvelles habitudes

Pour tout vous dire, ce secret est intelligemment égoïste. Cet égo bien placé sera util pour vous, fera du bien aux autres qui vous le rendront bien et vous (oui encore votre ego) libérerez des hormones du plaisir. Que demander de plus ?

 

Mettez de la valeur dans votre intimité au lieu d’être une femme premier prix 

Les industriels ne se mouillent pas sur la composition réelle de leurs propres produits. Deux composés essentiels  figurent sur leurs boîtes :

  • Le coton
  • Le viscose aussi appelé rayonne
  • Option : parfum

Alerte 1 : souvenez vous que le coton fait partie des cultures les plus riches en pesticides. Testez donc les serviettes hygiéniques certifiées bio. Vos muqueuses  sentiront tout de suite la différence.

Alerte 2 : parfumer cette partie intime coûte bien plus que des centimes supplémentaires.  Ces parfums sont une cause d’irritation.

Alerte 3 : le gel ultra absorbant pour le sang est chargé en pétrole

 

Pour enfoncer le couteau dans la plaie, une étude de l’ANSES révèle la composition des serviettes hygiéniques qui a de quoi  donner des coliques. Juste quelques uns des composés qu’ils ont découverts tels que :

– l’hydrocarbure aromatique polycyclique qui est cancérigène et perturbateur du système immunitaire

-le butylphénylméthylpropional (BMHCA) qui est un parfum de synthèse allergène et probablement un perturbateur endocrinien

 

En bref, il existe des solutions alternatives et écologiques qui vous veulent du bien. Mais que chacune se pose la question : Parce que je le vaux bien, est-ce je m’aime  suffisamment pour faire un choix plus respectueux de ma personne ?

India Claude

Coach en naturopathie et Programmation Neuro-Linguistique

+590 690 81 27 30

0 Commentaires

Laisser un commentaire.

Login

Bienvenue! Connectez-vous à votre compte

Se rappeler de moi Vous avez perdu votre mot de passe?

Vous n'avez pas de compte. Enregistrez vous

Lost Password

Register